Des gestes qui sauvent

 AVC

 

Cette vidéo de sensibilisation d’un peu plus de trois minutes peut sauver des personnes. En France, on dénombre chaque année plus de 130 000 Accidents Vasculaires Cérébraux ou AVC, soit un toutes les quatre minutes.

L’AVC représente la première cause de handicap acquis de l’adulte, la deuxième cause de démence (après la maladie d’Alzheimer) et la deuxième cause de mortalité (environ 10 % des décès).

C’est une urgence médicale absolue. « Time is brain ! », c’est-à-dire « Le temps, c’est du cerveau ! ». Chaque minute compte. En cas d’AVC de type ischémique, donc par obstruction d’une artère cérébrale, le délai pour intervenir et réaliser une thrombolyse est de quatre heures à partir des premiers signes. Or, le temps passe très vite. Tout le monde devrait regarder cette vidéo et s’en imprégner. L’AVC ne concerne pas que les personnes âgées.

 

 

 

 


Dépistage du cancer

La Journée mondiale contre le cancer qui a eu lieu chaque année le 4 février nous rappelle l'importance de la prévention et du dépistage dans la lutte contre cette maladie.

Près de 8 millions de personnes mourront du cancer cette année dans le monde, et le nombre de décès devrait augmenter à 13,2 millions par an d'ici 2030. Avec près d'un décès sur six, c'est la deuxième cause de décès. Il est donc urgent d'agir pour sensibiliser les populations et développer des stratégies efficaces pour progresser dans la lutte contre la maladie. Comme le souligne cette Journée mondiale contre le cancer, la prévention et le dépistage sont essentiels.

La prévention

En évitant les principaux facteurs de risque, la mortalité due au cancer pourrait être considérablement réduite. Parmi ces facteurs de risque, on compte :

  • le tabagisme (y compris les cigarettes et le tabac sans fumée) ;
  • la surcharge pondérale ou l'obésité ;
  • la consommation insuffisante de fruits et de légumes ;
  • le manque d'exercice physique (la sédentarité) ;
  • la consommation d'alcool ;
  • l'infection par le virus du papillome humain (VPH) sexuellement transmissible ;
  • l'infection par un virus de l'hépatite ou d'autres infections cancérogènes ;
  • les rayonnements ionisants et ultraviolets ;
  • la pollution de l'air en milieu urbain ;
  • les fumées à l'intérieur des habitations dues à l'utilisation de combustibles solides par les ménages.

Le dépistage

Le dépistage permet de diagnostiquer certains cancers avant l'apparition de symptômes et de pouvoir mieux les soigner, mais aussi de limiter les séquelles liées aux traitements utilisés. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre d'éviter l'apparition d'un cancer grâce au repérage et au traitement d'une anomalie qui aurait pu évoluer vers un cancer.

La Sécurité sociale organise le dépistage gratuit de certains cancers pour des populations ciblées. Elle contacte directement par courrier les personnes concernées.

  À savoir :

L'Institut national du cancer (INCa) propose un test pour faire le point et des recommandations.

http://www.e-cancer.fr/prevention-cancers-le-test

Site réalisé par
Abergraphique